L’Escala aujourd’hui …

L’Escala est un village qui a grandi de manière équilibrée, où l’histoire et le développement ont su cohabiter et atteindre le troisième millénaire en gardant un cadre magnifique.

Comme vous le lirez sur le site officiel de L’Escala, le village offre ses criques et ses plages, ses fêtes et traditions, ses concerts d’été, son paysage et ses vues magnifiques, ses promenades dans un environnement préservé, les ruines d’Empúries, la pratique de beaucoup de sports différents… tout ceci, bien évidemment, disposant d’une large offre en matière de commerce et de restauration.

La mer et les plages baignées de soleil forment le centre d’intérêt de beaucoup de touristes, mais L´Escala offre aussi ses vestiges d’autres temps : le centre urbain, avec son vieux quartier, le commerce, la gastronomie méditerranéenne et la vie qui s’en dégage.  L’Escala est mer parce qu’elle est depuis toujours un bourg essentiellement marin ; parce que c’est dans la mer qu’elle trouve sa source traditionnelle de richesse, la pêche et la salaison d’anchois ; et parce que c’est par les promenades au long des plages que l’on ressent plus intensément et intimement les liens de la mer avec L’Escala.

L’Escala possède un composant magique difficile à définir.  Serait-ce la lumière à la tombée du jour ?…

Il est certain que chacun est le bienvenu à L’Escala, toute l’année.  L’Escala pendant l’hiver, c’est même un autre monde.  Si pendant l’été la mer et les plages, les baignades au soleil sont les axes de vie de la plupart des visiteurs, l’hiver nous apporte d’intéressantes visites et de longues promenades.  L’Escala en basse saison offre ses paysages, ses vestiges et les richesses touristiques des environs, notamment les petits hameaux ruraux fortifiés.  Et bien sûr, L’Escala offre toujours son vieux quartier et son ambiance irremplaçable.  Été et hiver, il n’est pas possible d’oublier la Méditerranée éternelle.

 

Que faire sur place ?

  • L’office de Tourisme se trouve sur la Plaça de les Escoles.  Site web de l’Office de Tourisme : www.visitlescala.com.  Il existe aussi un excellent site web en Néerlandais, basé sur l’ancien site web de la ville : www.lescalacostabrava.nl.
  • Ruines d’Empúries (à +/- 3 km) : Museu d’Arqueologia de Catalunya : C/ Puig i Cadafalch – site web : www.mac.cat/esl/Sedes/Empuries – de splendides ruines romaines et grecques, un môle grec…  Les ruines d’Empúries sont accessibles presque toute l’année (voir sur le site) et en Carrilet pendant l’été (le petit train touristique, voir  l’onglet « situation et accès »)
  • le vieux village de San Martí d’Empúries (à +/- 4 km), terminus du Carrilet pendant l’été
  • Musée de l’Anchois et du Sel à L’Escala (Museu de l’Anxova i de la Sal) – sites web : http://museudelanxovaidelasal.blogspot.com.eshttp://anxova-sal.cat/fr/index.php
  • La superbe baie de Rosas : http://noticies.lescala-empuries.com/gestor/uploads/images/badia.pdf
  • Le centre-ville (nucli antic) : vous en trouverez des photos comparées avec d’anciennes photos sur l’onglet « Hier et aujourd’hui ».

 

Avez-vous vu, à…

18 km : le parc naturel des marais de l’Ampurdan (Aiguamolls de l’Empordà) ?

20 km : le vieux village de Pals ?

23 km : les villages médiévaux d’Ullastret et Peratallada ?

24 km : les fabricants de céramiques de La Bisbal ?

26 km : Figueres (Figueras), son musée du jouet, son musée des machines à coudre, son château ?

29 km : Palafrugell et son musée du liège ?

32 km : Perelada, son château, sa bibliothèque et son Cava ?

42 km : Cadaqués, la ville de Salvador Dalí ?

43 km : Girona (Gérone, Gerona), ses fortifications, ses bains arabes, son superbe musée du cinéma ?

46 km : un autre village médiéval, celui de Besalú ?

50 km : le parc naturel de Cap de Creus ?

54 km : la serre à papillons de Llagostera ?

 

Et un peu plus loin, à …

65 km : la collection d’ancêtres automobiles Salvador Claret à Sils ?
67 km : la région d’Olot, dans le parc naturel de la zone volcanique de la Garrotxa ?
96 km : la ville de Ripoll, et son beau monastère ?
105 km : le village de montagne de Setcases ?
111 km : l’ancien monastère de Núria, accessible par train à crémaillère à partir de Ribes de Freser ?
112 km : Vich (Vic) et son lac d’où émerge un clocher mystérieux ?
142 km : Tarrasa et son superbe musée des Sciences ?
166 km : les magnifiques caves Codorníu à Sant Sadurní d’Anoia, superbes à visiter ?
185 km : Vilanova y la Geltrú et son musée du chemin de fer où l’on trouve l’ancien Talgo ?
205 km : Cardona, son parador-château hanté et sa mine de sel ?

et bien sûr, à…

141 km : Barcelone et ses trésors : la Sagrada Familia, la Fondation Joan Miró, La Rambla et le Passeig de Gràcia, le quartier gothique, le musée de la Marine, la Plaça Reial, le parc Güell, le Poble Espanyol (Pueblo Español, village espagnol), le monastère et la sierra de Montserrat, les maisons construites par Gaudi, le parc de la Ciutadella, le Vieux Port, le parc zoologique…

img_0892-r

Voici le Canigou, avec Empúries à l’avant-plan, photographié depuis La Platja en décembre 2011 par une journée de tramontane.  La montagne peut rester enneigée jusqu’en juin !